Ce que j'ai appris depuis que je suis maman

Publié le par Cepha beauté

Je pensais savoir beaucoup de choses avant de devenir maman, mais depuis l'arrivée de mes deux amours j'ai dû revoir certaines de mes idées.

Ce que j'ai appris depuis que je suis maman

... et une bonne nuit de sommeil c'est quand je me lève à 8h. Mais je ne pense pas m'être levée après 8h depuis quelques mois (années ?). J'ai la chance d'avoir des enfants qui ne se réveillent pas trop tôt comparé à certains, mais en ce moment c'est 7h. En semaine quand je bosse c'est pas un souci, mais je n'ai pas trouvé le réglage "week-end" donc on se lève à 7h aussi les week-ends et jours fériés.

Etant fille unique, j'ai toujours eu la crainte de ne pas suffisamment pouvoir aimer chacun de mes 2 enfants. Et finalement, avec l'arrivée du deuxième, j'ai l'impression de pouvoir aimer mes deux enfants encore plus que quand je n'en avais qu'un.

Force est de constater que 6 ou 7 heures suffisent, même quand il faut aller travailler, je ne me suis encore pas endormie en voiture. (Remarquez bien que si c'était le cas, vu que je prends l'autoroute tous les jours, je ne pourrais certainement pas vous en parler)

Mais pire que les nuits courtes, ce sont les nuits où on doit se lever toutes les heures parce que les enfants ne font pas encore leurs nuits, sont malades ou ont mal aux dents. Notez bien que les 3 conditions peuvent se cumuler, et qu'avec 2 enfants on peut cumuler sur une même nuit quelques heures de sommeil en moins.

Je pensais que c'était dû aux hormones de grossesse mais ça dure depuis presque 3 ans. Je suis toujours émerveillée du miracle de la vie, grâce à tout l'amour qu'il y a entre mon mari et moi, nous avons juste réussi à créer la vie. C'est magnifique et je suis en extase devant mes merveilles.

Alors non, ce n'est pas l'aspect esthétique qui me plait, il ne faut pas pousser le bouchon trop loin quand même, mais c'est tout ce que ça signifie. Ce sont mes enfants qui ont laissé une "trace" de leur passage en moi et je l'aurai à vie. Et ne négligeons pas le pouvoir que ça a sur le père desdits enfants, un moyen de pression psychologique énorme !

Soyons francs, avant je trouvais que tous les bébés étaient adorables. C'est beau un bébé, c'est mignon à croquer. Depuis que je suis maman, je trouve que mes deux enfants sont des merveilles vivantes. Et comparés à eux, les autres enfants ne tiennent pas la route.

Certes, quelques spécimens sont pas mal quand même, mais ils sont devenus très rares par rapport à l'époque où j'étais encore nullipare (quel terme bien choisi d'ailleurs, il n'y a rien de mieux quand on rêve d'avoir des enfants de se sentir "nulle" parce qu'on n'en a pas).

...au moins vis-à-vis des médecins. Moi qui étais très pudique !

Pas besoin de faire un dessin : après 2 fois 9 mois d'examens en tous genre, j'apprécie quand je peux garder ma culotte chez un professionnel de santé.

Et après plusieurs mois d'allaitement, j'ai aussi beaucoup moins de mal à mettre des décolletés. Allez savoir pourquoi...

8. Je maîtrise parfaitement la table de 30 !

En effet, il fait une mesure de lait en poudre pour 30 ml d'eau.

Donc il faut mettre 4 cuillères-mesures dans un biberon de 120 ml,

5 dans 150 ml,

6 dans 180 ml,

7 dans 210 ml,

etc...

Publié dans maternité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article