A la recherche d'un dupe du 219 de MAC

Publié le par Cepha beauté

J'ai longtemps voulu un pinceau crayon, comme le 219 de M.A.C., mais sans y mettre trop cher (celui de MAC vaut 23,50€).

J'ai donc mené quelques recherches et je me suis procuré celui d'ELF, le pinceau ombre à paupières haute définition pour 1€, et le Bambou smudge eyeliner brush pour 3,99€ : tous les deux ayant été cités comme des dupes du fameux 219.

N'étant pas réellement satisfaite et le marketing M.A.C. étant tellement bon, j'ai fini par céder et acheter le 219. Je peux donc vous faire un comparatif en toute connaissance de cause.

de gauche à droite : MAC 219 - E.L.F. ombre à paupières HD - EcoTools Bamboo Smudge eyeliner

de gauche à droite : MAC 219 - E.L.F. ombre à paupières HD - EcoTools Bamboo Smudge eyeliner

Comparatif

Que ce soit au niveau de la forme, de la densité, de la longueur des poils ou de la fermeté, le maître-mot est intermédiaire. En effet, dans tous ces domaines, le pinceau de chez MAC est un intermédiaire entre ceux d'EcoTools et d'ELF.

Comme dans de nombreux domaines (politique, cuisine, éducation, ...) l'idéal n'est pas dans l'extrême.

Et c'est là que MAC a tout compris ! Je le trouve vraiment parfait, ni trop ni trop peu, et c'est le secret de sa grande efficacité.

de haut en bas : ELF - EcoTools - M.A.C.

de haut en bas : ELF - EcoTools - M.A.C.

Un peu plus en détails

Voyons concrètement ce qu'ils ont dans le ventre, leurs atouts et leurs points faibles, et surtout dans quelle tâche ils sont les meilleurs.

 

Commençons par le pinceau de chez E.L.F. :

(Ne vous inquiétez pas de sa couleur, j'en avais marre de mes pinceaux ELF alors je les ai tous repeins. Et c'est beaucoup plus faile pour les retrouver rapidement dans mon pot à pinceaux qui est transparent.)

Les poils sont un peu courts, ce qui en soi n'est pas très gênant mais comme la densité est assez faible et les poils très souples, je me retrouve la plupart du temps avec la virole (le machin métallique qui maintient les poils et est accroché au manche du pinceau) sur la paupière.

En ce qui concerne l'utilisation, je trouve les poils trop souples pour faire un travail efficace. Je vous explique ! Si je veux flouter un trait de crayon par exemple, je dois appuyer assez fort et je perds énormément en précision. Aucune finesse dans l'estompage, c'est regrettable.

Autre exemple, pour mettre du fard en ras de cils inférieurs : le bout est trop gros, la forme du pinceau n'est pas suffisamment effilée donc je vous le déconseille pour cette utilisation sinon c'est pâté assuré !

 

Je le conseille plutôt pour déposer du fard à paupières en coin externe, là je le trouve très efficace.

 

Passons au pinceau d'EcoTools :

Déjà, le petit détail qui est bien pensé : au bout du manche il y a un taille-crayon intégré avec un capuchon. C'est tout bête mais comme ça pas de problème pour tailler le crayon quand on est à la bourre avant de sortir.

Comme vous pouvez le voir sur la première photo, il est assez fin et plus long que ses compères. On pourrait penser qu'il sera plus adapté pour le ras de cils inférieurs. Erreur !

Les poils sont tellement rigides qu'il ne diffusera pas le fard le long de la racine des cils, mais il déposera juste de la matière à un endroit sans l'étirer.

Donc pour dégrader un trait de crayon, ça devrait aller mieux ! Non, pas mieux. Et là ce n'est pas la forme du pinceau qui pose problème mais sa composition. J'ai l'impression que les poils sont complètement imperméables, comme si on avait une petite spatule en plastique. Les poils sont doux, mais tellement rigides et comme en plastique que soit ça ne fait rien si j'y vais trop en douceur, soit j'appuie un peu plus fort et là ça enlève une bonne partie de mon crayon pour le pousser un peu plus loin. Donc impossible d'avoir un dégradé.

Alors comment on s'en sert ? Et bien tout simplement pour déposer la touche lumière en coin interne, c'est l'idéal.

 

 

Mise en garde :

Soyez vigilant(e)s quand vous achetez vos pinceaux, surtout si vous investissez dans des pinceaux de grande marque. Les contrefaçons sont monnaie courante sur internet et il est facile de se faire "entuber". Je vous avais expliqué comment différencier les pinceaux MAC de leurs copies dans cet article, allez le lire avant d'en acheter ailleurs que sur leur site.

 

La moralité de toute cette histoire : il est parfois plus économique d'investir directement dans le bon outil, plutôt que d'acheter plein de dupes qui ne seront pas assez bien et vous coûteront au final plus cher.

Publié dans dupe, M.A.C., pinceaux, E.L.F., EcoTools

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

La mode pour les filles 02/05/2015 15:05

Ton article est parfait ! :)

En Mode... 26/04/2015 16:44

Super article bien détaillé j'aime beaucoup !

Cepha beauté 26/04/2015 16:53

Merci beaucoup pour ton commentaire, ça me fait plaisir.